was successfully added to your cart.

La différence de couleur entre substance grise et substance blanche

By | Neurastuce | No Comments

Neurastuce #1

La différence de couleur entre la substance grise et la substance blanche

La substance grise

Composition : essentiellement des corps cellulaires des neurones avec leur arbre dendritique mais elle contient aussi des cellules gliales.

 

Fonction : recevoir, traiter et envoyer les messages nerveux.

 

Configuration :

 

  • Encéphale : la substance grise est située en périphérie et adopte une organisation laminaire sous forme d’écorce que l’on appelle : cortex (ex : cortex cérébral et cervelet) mais aussi sous forme d’amas cellulaire agglutiné que l’on nomme : noyau (ex : thalamus).

 

  • Moelle spinale : la substance grise est située centralement, entourée par la substance blanche. Plus précisément, on parle aussi de « corne » (antérieure, latérale et postérieure) pour désigner les différentes régions de la substance grise.
La substance blanche

Composition : principalement des axones mais elle contient aussi des cellules gliales. Les axones sont souvent entourés d’une gaine de myéline et ils se regroupent en faisceaux de fibres nerveuses.

 

Fonction : transporter les messages nerveux.

 

Configuration :

 

  • Encéphale : la substance blanche se trouve vers l’intérieur de la structure. Lorsque des fibres nerveuses se regroupent en grands paquets de faisceaux distincts, on parle de nerfs (ex : nerf optique) et de commissure (ex : corps calleux).

 

  • Moelle spinale : on la retrouve en périphérie autour de la substance grise. Plus précisément, on parle aussi de « cordon » (antérieur, latéral et postérieur) pour désigner la substance blanche organisée en faisceaux de fibres nerveuses.
Explication de la différence de couleur

Lorsque l’on dissèque le névraxe et que l’on coupe une tranche d’encéphale ou de moelle spinale, nous exposons à la lumière la matière grise (les cellules nerveuses et leurs constituants) ainsi que la substance blanche.

Par ailleurs, les neurones possèdent des prolongements appelés axones dont la plupart sont enveloppés de myéline. La myéline est une membrane composée à 70% de graisse qui isole les axones et permet d’augmenter la vitesse de propagation du message nerveux (comme pour un fil électrique ayant une gaine de caoutchouc).

Or, les lipides diffusent la lumière ambiante dans toutes les directions ce qui renvoie à nos yeux de la lumière blanche (phénomène de la diffusion de Mie).

A contrario, les corps cellulaires des neurones ne possèdent pas de myéline, sans parler du fait que le soma renferme beaucoup de constituants absorbant la lumière comme le noyau (contient l’ADN) ainsi que d’autres organites nécessaires à la machinerie cellulaire comme le réticulum endoplasmique, les mitochondries, l’appareil de Golgi…

 

Naturellement, le système nerveux a un aspect rosé à cause de la présence de vaisseaux sanguins remplis de globules rouges.

C’est donc surtout après fixation au formaldéhyde lors de la conservation des organes que le système nerveux devient vraiment contrasté après avoir été vidé de son sang, et que la substance blanche prend sa couleur blanchâtre si particulière.

Texte : Michel Kielar, Ph.D.

Neurolexique #1 – Le Neurone

By | Neurolexique, Neurosciences | No Comments

Découvrez le premier épisode du Neurolexique consacré au neurone ! Le Neurolexique, c’est une série de courtes vidéos de 3 minutes environ pour vous expliquer une définition en lien aux neurosciences ! Attention, pas de cours ici mais une explication simple et accessible pour toutes et tous. Découvrez grâce à de courtes animations en motion design une nouvelle définition sur le thème des neurosciences !